bien-etre au travail

Bien-être au travail, ce qu’il faut savoir !

Bien-être et travail sont-ils compatibles ? Selon le Baromètre des salariés « santé et bien-être au travail » réalisé par l’institut BVA, une majorité des Français se dit concernée par un risque d’épuisement professionnel, lié à la surcharge de travail, au stress ou encore à la fatigue. Désormais les entreprises sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers le bien-être de leurs collaborateurs. Avec à la clé de réels bénéfices pour l’entreprise. Mais qu’en est-il vraiment ?

Le bien être au travail, ça veut dire quoi ?

Selon chefdentreprise.com ce que l’on nomme bien-être au travail correspond à « l’ensemble des facteurs plus ou moins identifiables susceptibles d’influer sur la qualité de vie des employés sur le lieu de travail. La sécurité et l’hygiène des locaux, la protection de la santé des salariés, l’impact physique ou psychosocial des tâches effectuées, l’ergonomie de l’espace de travail, etc. »

Aujourd’hui, la question du bien-être sur son lieu de travail est sans aucun doute un critère de choix pour les demandeurs d’emplois, et ce même avant la rémunération. Les salariés doivent déjà concilier vie professionnelle et vie personnelle avec des journées bien remplies ! La qualité de vie au travail ou QVT occupe une place importe (Chsct, partenaires sociaux, RSE…).

On le sait, maintenant, le cadre de vie professionnel à un impact direct sur la motivation et les performances des salariés. Les entreprises ont alors tout à gagner en repensant l’environnement de travail, le management ou encore la santé et sécurité au travail. Les changements organisationnels peuvent notamment favoriser le bien-être au travail. Et des mesures de prévention des risques physiques et risques psycho sociaux, répertoriés au document unique, contribuent à limiter les Tms, accidents du travail et maladies professionnelles.

Attention quand même à ne pas trop en faire, sous peine pour les employés de penser que tous ces aménagements pour rendre plus agréable la vie au bureau, doivent passer par une hausse de leurs objectifs, de leur charge de travail etc… Ils auraient là un sentiment de « redevance » envers leurs employeurs. Certains parleront alors d’une sorte de tyrannie du bonheur !

Quelques solutions pour améliorer le bien être au travail

L’espace de travail, un des atouts majeurs pour le bien-être d’un salarié. En effet, si les salariés ont un bureau avec lequel ils se sentent à l’aise avec de la décoration personnelle, un confort visuel, une chaise confortable… Cela aura un effet positif sur leurs motivations ainsi que sur leurs performances et leur productivité. Et un collaborateur motivé, c’est moins de risques professionnels : absentéisme, risques psychosociaux (stress, dépression, mal-être ou souffrance au travail, burn-out…)..

Outre cet espace personnel pour les salariés, les salles de détentes et les cours de yoga ou de méditation en entreprise pendant la pause déjeuner sont parfaits pour une pause anti stress au travail. Un concept de plus en plus intégré dans l’organisation et les plannings des salariés par les manageurs afin d’accélérer la sensation de bien-être, de bonne humeur de convivialité, de repos… Aujourd’hui, les Chief Happiness officers >> sont très prisés pour aider les entreprises à se lancer dans la reconquête d’un meilleur cadre de vie au travail pour les salariés !

Concernant les employés travaillant depuis leur domicile, le télétravail requiert une adaptation du poste de travail et des équipements adaptés >> : bureau, ordinateur, moyens de communication et de réunion, … . En effet, le salarié doit pouvoir se sentir bien et créer un espace propice au travail dans un lieu habituellement réservé à l’espace privé.

D’autre part, loin de la vigilance de ses collègues, l’employé devra veiller à la sécurité de son poste de travail à domicile >>.

L’implication des salariés au cœur du projet !

L’employeur ne peut pas répondre favorablement aux demandes de chacun mais l’idée ici est de collaborer entre collègues, de sonder réellement leurs besoins afin de mettre en place un espace où chacun y trouvera de quoi s’épanouir. Le fait d’impliquer les salariés favorise le sentiment d’appartenance à une entreprise et augmente la confiance en eux. Les salariés ont besoin de savoir qu’ils sont utiles pour l’entreprise !

Ces changements passent par des relations de travail apaisées, des échanges constructifs et personnels entre collègues (dialogue social), des Teambuilding pour souder et apprendre à se connaitre, des aménagements de bureau, des ateliers ludiques, des repas d’entreprises… A l’exemple de l’accès à un Comité d’entreprise, cet avantage permet de faire profiter d’éventuelles offres pour des séjours au ski, des concerts …

Toutes ces améliorations des conditions de travail pourraient alors favoriser le bien-être des salariés et augmenter le ROI de l’entreprise.

Share this post

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

2 réponses

Laisser un commentaire