PPMS mise en place et sécurité scolaire

PPMS : tout savoir sur sa mise en place

Mettre en place un PPMS : les étapes indispensables

Le PPMS désigne un dispositif réglementaire appelé Plan Particulier de Mise en Sûreté. La circulaire n°2015-205 du 25 novembre 2015 >> impose au chef d’établissement d’enseignement de mettre en place un PPMS. Il ne doit pas être confondu avec les dispositions liées aux risques d’incendie. Son objectif est clair : préparer les établissements d’enseignement à affronter des situations de crise présentant un risque majeur et mettre en sécurité toutes les personnes présentes dans l’établissement jusqu’à la fin de l’alerte ou l’arrivée des secours.

Quand déclencher l’alerte ? Comment mettre les élèves et le personnel en sûreté ? Quelles consignes appliquer dans l’immédiat ? Quels sont les documents indispensables ? Une mission délicate ! Pour y voir plus clair sur la mise en place du PPMS, voici un focus en cinq étapes.

1.     Évaluer le risque majeur

Le risque majeur peut provenir d’une catastrophe naturelle, d’un accident d’origine technologique, mais aussi de l’intrusion d’une personne, qui pourrait mettre en péril la sécurité des personnes présentes dans l’établissement. En pratique, il peut s’agir exemple d’une inondation, un incendie, une tempête, un séisme, un glissement de terrain, une avalanche, un nuage toxique, un accident nucléaire, un attentat.

2.     Rédiger le PPMS

Le PPMS doit déterminer l’ensemble des consignes permettant au chef d’établissement et à son équipe de pouvoir réagir efficacement en cas de crise et d’assurer la mise en sureté effective des personnes.

Organiser une équipe

Le chef d’établissement doit constituer une équipe avec la liste des personnes ressources et en définir les missions en cas de risque majeur : encadrement des élèves et du personnel, communication interne et externe avec les autorités, les familles et les secours. Pour les établissements à faible effectif, ces missions peuvent être assurées par une même personne.

S’équiper pour le déclenchement de l’alerte

L’alerte peut être déclenchée par les autorités ou bien à l’initiative du chef d’établissement lorsqu’il est le premier témoin de l’évènement. Il peut pour cela choisir d’équiper son établissement de matériel spécialisé permettant de transmettre l’alerte indépendamment d’un accès téléphonique. Il existe en effet des systèmes appelés PTI permettant un déclenchement d’alarme autonome en milieu isolé >>.

Identifier les lieux de mise en sûreté

A l’aide des plans de l’établissement signalant les accès, entrées, sorties et autres points importants, le PPMS doit déterminer quels seront les lieux de regroupement choisis pour une mise en sécurité des personnes. Il indique également quels seront les effectifs accueillis, ainsi que les itinéraires d’accès et d’évacuation.

Constituer une mallette de confinement

La mallette doit contenir le nécessaire en cas d’urgence : récepteurs radio avec piles, trousses de première urgence et divers documents permettant le comptage des effectifs, l’information à l’attention des élèves, le recensement des personnes blessées ou nécessitant un traitement médical spécifique. Elle contient également un annuaire de crise pour une communication efficace.

3.     Présenter le PPMS aux autorités compétentes

Le projet de PPMS est examiné par le conseil des écoles ou le conseil d’administration pour les collèges, lycées et autres établissements. L’instance consultative en matière d’hygiène et sécurité, lorsqu’elle existe, est également compétente. Le plan est ensuite communiqué au maire de la commune ainsi qu’aux responsables d’académie.

4.     Tester l’efficacité du PPMS

Les exercices de simulation permettent au personnel et aux élèves de s’entraîner sur la conduite à tenir en cas de crise. Cela permet de valider son efficacité et de déterminer les pistes d’amélioration.

5.     Informer toute la communauté scolaire

Le PPMS doit être connu de l’ensemble du personnel, des élèves, des parents d’élèves et des administrations locales. Une information claire permet d’établir un climat de confiance et de favoriser le bon déroulement du PPMS dans le cas où il se déclencherait afin de ne pas gêner les services de secours.

 

Le PPMS est un plan qu’il convient d’organiser avec minutie en s’entourant de divers intervenants ayant une connaissance des risques propres à l’établissement et à la commune tels que les agents techniques de la mairie, ou encore les policiers municipaux. Pour le choix de solutions de mise en sécurité adaptées, des professionnels des équipements de communication et de protection des biens et des personnes compétents en matière de PPMS >> peuvent vous accompagner.

Share this post

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire